mercredi 28 mars 2018

C'est le temps des vidanges de piscine, Que dit la loi ?

 
L'article R1331-2 du code de la santé stipule qu'il est interdit d'introduire dans les réseaux d’assainissement collectif, appelé trivialement tout-à-l’égout, des eaux de vidange des bassins de natation (piscines publiques). 

Toutefois, ce même article prévoit des dérogations pour les eaux de piscines privées considérées comme des eaux usées domestiques. Mais attention, toutes les stations d’épuration ne sont pas forcément capables d’accepter les vidanges de piscines, tant sur le plan quantitatif que sur le plan qualitatif. Avant de vous engager dans cette opération, il convient avant tout d’identifier à quel réseau est raccordé votre dispositif de vidange, mais aussi de vous rapprocher du gestionnaire de l’assainissement de votre commune pour connaître ses préconisations en cas de rejet au réseau d’eaux usées, notamment le débit maximum autorisé qui est de 5 litres par seconde.
 

Si votre piscine est raccordée au réseau collectif d’eau pluviale, vous pouvez y vidanger votre bassin (avec là encore un débit maximum de 5 litres par seconde) après avoir stoppé tout traitement pendant une durée de quinze jours minimum. Cette période de repos évitera toute mortalité piscicole par rejets de chlore ou autres produits chimiques dans les canalisations d’eaux pluviales qui débouchent généralement dans la rivière. 
Rappelons qu’un déversement en pleine nature de produits nocifs constitue une infraction à l'article L. 211-2 du code de l'environnement, et peut entraîner des sanctions pénales.
 

Si vos eaux usées ne sont pas raccordées au réseau collectif d’eaux usées, c’est que vous êtes utilisateur d’un système d’assainissement non collectif - appelé aussi fosse septique. Ce type d’installation n’est pas dimensionné pour accueillir un tel volume d'eau sur une aussi brève période sans entraîner une détérioration irrémédiable du dispositif. Dans ce cas, l’eau de votre bassin pourra être épandue sur votre terrain – là encore après un délai de quinze jours sans traitement - en veillant à ne pas inonder votre voisinage. 
Si votre terrain est trop petit, imperméable… vous pouvez faire appel à un vidangeur professionnel.
 
Les stations d’épuration et les poissons d’eau douce appréciant fort peu l’eau iodée, il est impératif de faire appel à un vidangeur professionnel dans le cas d’un bassin traité à l’eau salée.


A savoir il existe des systèmes de dé chloration qui vous permettront d'utiliser l'eau pour l'arrosage... moins de pollution et un bon usage de l'eau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire